Nouveau geste beauté quotidien !

Publié le par Marine en Beauté

 

Nouveau geste beauté quotidien !

 

 

Chaque soir avant de rejoindre les bras moelleux de Morphée, j’applique sur mes cils le soin Double Cils de Mavala.


J’ai commencé il y a environ 3 mois et je ne m’en passe plus…

 

 

dble-cils-1.png  dble-cils-2.png


 

Constat avant achat : Mes cils sont courts, pas assez fournis, cassants. J’ai beau passer des milliers de couches de mascara chaque matin pour les aider à s’affirmer et répondre présents! Je désespère.

 

Je me doute bien que le mascara du lundi au vendredi les fatigue et les fragilise beaucoup !

Que faire ?

 

Je programme donc une nouvelle escapade au Sephora du coin, à la recherche du produit miracle !

Et si possible qui ne sera pas un gouffre financier.

 

J’ai entendu parler d’un produit de la gamme Mavala. Alors je scrute, compare et considérant son petit prix (11 .25 euros) : je fonce !

 

Mavala Double-Cils est un soin nutritif pour les cils. Sa formule contient « des protéines et des ingrédients actifs naturels qui accélèrent la pousse et redonnent aux cils brillance et volume ».

 

Constat dès la première semaine d’utilisation, mes cils sont plus longs, plus brillants et plus résistants !

 

Le soin s’applique comme un mascara le soir sur des cils parfaitement démaquillés. Il est important de le poser dès la base des cils. Et puis Hop ! Au dodo ! À laisser agir toute la nuit !

 

Comme je l’ai précisé plus haut, cela fait plus de 3 mois que je l’ai. Et pour le moment, je n’en vois pas la fin ! Donc petit investissement plutôt rentable.

 

blog-sep-009.jpg

 

Cependant, il est peut être intéressant de préciser que j’ai testé l’arrêt de ce traitement pendant une semaine ; mes cils ont alors régressés d’un seul coup ! Perte de volume, de longueur, chute des cils !


Donc Le Mavala Double-Cils est à adopter pour de bon ! Du moins, si je veux continuer à faire mes yeux de biche !


Je suis tombée dans le piège ! Et vous ?

 

 

Enjoy,

 

 

 

 

Publié dans Revues

Commenter cet article